Les fichiers de configuration sous Linux sont remplis de commentaires d’aide à la configuration. Par exemple, le fichier /etc/squid3/squid.conf contient plus de 7000 lignes alors que seules 25 lignes sont utiles pour la configuration.